Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

15 avr 2008Par  David Dufresne Erich Inciyan  lire la suite sur  http://www.mediapart.fr/

 

Ardoise, c’est un peu le Word du policier. Son traitement de texte sophistiqué, son logiciel d’enquête assistée par ordinateur. Le symbole même du penchant technologique de la police. Jusqu’il y a quelques jours, la place Beauvau en était même plutôt fière de son programme.

 

Mais voilà qu’un petit menu déroulant, niché au cœur du logiciel, fait grand bruit. A la rubrique « Etat de la personne » (victime, auteur présumé ou témoin), Ardoise propose au fonctionnaire de bien curieuses options: « homosexuel », « transsexuel », « handicapé », « sans domicile fixe », « personne se livrant à la prostitution », « travesti », « relation habituelle avec personne prostituée », « personne atteinte de troubles psychologiques », « usager de stupéfiants » ou « permanent syndical ».

 

Une source syndicale évoque également d’autres catégories comme « nourrisson », « personne âgée », « ecclésiastique ».


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article