Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

Costume Échevin de Paris Époque François 1er

 

« ceci est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé serait purement fortuite »

En 1524, au mois de mai, lors d'un conseil communal, un manant conseiller communal s'est permis de poser des questions à l’Échevin*. Il a insisté plusieurs fois en vain pour obtenir des réponses.

L’Échevin, las, lui répondit de la manière suivante : « Diantre, Monsieur, savez-vous a qui vous parlez ? J'ai le pouvoir de vous mettre aux fers sur l'heure si vous vous comportez en mécréant.

Le manant ayant réponse à tout, lui rétorqua qu'il ne se taira pas, mais qu'il resterait courtois.

L’Échevin ira-t-il jusqu'à « utiliser la poire d'angoisse** » pour faire taire le manant contradicteur.

Nous le saurons peut-être au prochain conseil communal.

 

*(Magistrat élu par les bourgeois ou l'ensemble des habitants, pour s'occuper des affaires communales. )

 

** (L’objet était à l’origine une poire de fer que l’on introduisait dans la bouche d’un prisonnier pour l’empêcher de parler. Mais cette sorte de bâillon, qui maintenait très écartées les mâchoires de la victime, était en fait un véritable instrument de torture et les malheureux étaient donc forcés d’obéir s’ils voulaient être délivrés et ne pas mourir de faim. De nos jours, heureusement, les poires d’angoisse ne sont plus utilisées que sous la forme d’image pour désigner de vives contrariétés.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article