Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

C'est sur le plateau des Gravilles, à Massiac, dans le Cantal, que la nouvelle carrière doit être exploitée.  © Bruno Sabatier

Extrait d'un courrier adressé à Monsieur le Préfet du Cantal

"En effet des incohérences importantes apparaissent dans le dossier de présentation.

La société CYMARO représenté par Mr J Y Lafarge a signé avec la sci CATHOMEMA représenté par Mr JY Lafarge un contrat de foretage le 1/08/2017.( annexe 8,2,4 du dossier)

Un avenant daté du 1/08/2017 est joint au dossier ou il est stipulé que CYMARO est représenté par le Président de la société THEOPHILE et THEOPHILE domicilié Bas de Neyrand 63500 Saint Yvoine.( annexe 8,2,4).

Comment se fait-il que CYMARO représenté par le Président de la société THEOPHILE et THEOPHILE domicilié Bas de Neyrand 63500 Saint Yvoine signe cet avenant au contrat de foretage alors que la société THEOPHILE et THEOPHILE a acquit CYMARO le 8/06/2018.

A cette date la société THEOPHILE et THEOPHILE a remplacé JY Lafarge démissionnaire, comme l'indique le registre des sociétés.

De plus THEOPHILE Raphaël Président de SAS CYMARO a donné pouvoir à Mr JY Lafarge dans le cadre d'appels d'offre pour signer tout document engageant la SAS CYMARO le 11 juin 2018, (annexe 8,2,13).

THEOPHILE Raphaël Président du directoire de SAS CYMARO a sollicité les services de la préfecture du Cantal le 8/01/2019 pour une dérogation en raison de la présentation au titre du plan de masse à l'échelle 1/2500eme au lieu de l'échelle 1/200eme (annexe 8,2,7).

Toutes le pièces citées sont dans le dossier de présentation de l’enquête publique.

Pour résumer la situation, comment la société CYMARO représenté par la société THEOPHILE et THEOPHILE a pu signer un avenant au contrat de foretage le 1/08/2017 alors qu'elle en a acquit la propriété que le 8/06/2018 et qu'une délégation de pouvoir limitée a été donné à Mr JY Lafarge le 11/06/2018."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article