Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous mobilisés pour le TGV en Auvergne !

par christian guittard 18 Février 2011, 08:37 information

Demain le TGV ! Faisons bouger les lignes

René SouchonL'Auvergne tient au TGV, et le prouvera encore une fois en 2011. Cette année est stratégique pour l'avenir du projet de ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont-Lyon. Nous sommes dans la dernière ligne droite avant le débat public sur le projet qui se tiendra à l'automne prochain. La Région appelle à une mobilisation massive pour soutenir le scénario de tracé le plus au sud et le plus à l'ouest possible, seul scénario favorable à la bonne irrigation du territoire auvergnat. 

Car les différents scénarios proposés ne prennent pas en compte en effet de la même manière cette exigence pourtant si essentielle de l'aménagement du territoire que nous revendiquons.

A un peu plus de six mois du débat public, je vous invite d'ores et déjà à participer à une grande mobilisation pour le TGV en Auvergne. La point de départ de cette mobilisation est fixé au 25 février 2011 à Clermont-Ferrand, lors d'un colloque que la Région organise à la Grande halle d'Auvergne. Je vous y attends.

René SOUCHON
Président de la Région Auvergne

Les enjeux de la mobilisation

Vidéo des enjeux du tracé TGV pour l'Auvergne

Consultez le dossier complet et la vidéo sur les enjeux de la mobilisation pour l'Auvergne

Quatre familles de scénarios sont en lice, pour la future LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon : Ouest Sud, Ouest, Médian, Est.

Un tracé Ouest Sud irriguerait véritablement l’Auvergne, par le Nord, notamment les agglomérations de Montluçon et de Vichy, avant de bifurquer vers la vallée du Rhône et Lyon.

Le principal risque pour l'Auvergne, dans le choix à venir entre les différents scénarios, serait que la Région se voie imposer une ligne qui passerait à 135 km au Nord de Clermont-Ferrand ! C'est à dire une ligne qui, au mieux, effleurerait les frontières de l'Auvergne.

Un tel scénario condamnerait toute amélioration du temps de parcours entre Clermont-Ferrand et Lyon. Cette amélioration de la relation ferroviaire est pourtant décisive pour l'économie auvergnate, la Région Rhône Alpes étant notre premier partenaire économique ! Si le TGV passait à 135 km au nord, Clermont-Ferrand serait la seule métropole régionale non desservie par le TGV, et l'Auvergne serait "la" région ignorée de la grande vitesse sur le plan national.

D'où la nécessité de se mobiliser toujours plus nombreux en faveur du tracé qui ne contourne pas l'Auvergne !

INVITATION 
La grande vitesse au service de l'aménagement du territoire 
Vendredi 25 février 2011
Grande Halle d'Auvergne - Clermont-Ferrand

Une journée de rencontre à la Grande Halle d’Auvergne sera organisée sur le thème “La grande vitesse au service de l’aménagement du territoire”.

Aux côtés du président de la Région Auvergne René Souchon, du président de la Région Centre François Bonneau et du président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie d’Auvergne André Marcon, de nombreux élus, responsables politiques et économiques seront au rendez-vous pour défendre une position commune en faveur d'un projet au service de l'aménagement du territoire.

Deux tables rondes sont prévues :

  • l'une sur le thème « La grande vitesse : un impératif pour des régions attractives à l'échelle européenne »,
  • la seconde consacrée plus spécifiquement au projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon, et intitulée : 
    « Le POCL, un grand projet national et européen au service de l'aménagement du territoire ».

Téléchargez le programme de la journée

INSCRIPTION OBLIGATOIRE
Merci de confirmer votre présence avant le 22 février 2011 : m.rougeaud@cr-auvergne.fr 

Tél. : 04.73.31.84.83

Le nouveau magazine de la Région Consultez et téléchargez le dossier TGV 
dans le nouveau magazine de votre Région
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

perrin 02/09/2011 11:14



Nous ne sommes pas originaires d'Auvergne


Région formidable dont nous déplorons le manque de communications vers Lyon, Nantes


La Bretagne a réussi son désenclavement, la région des Hautes Alpes avec toutes les infrastructures autoroutières et TGV, au tour de l'Auvergne qui possède tant d'atouts et devrait être capable
d'attirer plus d'entreprises sur son territoire


Nous souscrivons à toute pétition lancée



Haut de page