Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abeil Aurillac : les mensonges du PDG H A Mayer

par christian guittard 10 Avril 2011, 07:59 information

Voir le site où l'article est publié : Brunoroume

ABEIL AURILLAC : LES MENSONGES DU PDG H.A. MAYER

Dans l'affaire de la faillite d'Abeil, la litanie des bobards de son PDG continue.

 

Voici un communiqué de la CGT Abeil en date du lundi 28/03/2011 concernant cette affaire :

 

" M. Mayer, président du Medef Auvergne et vice-président de la même organisation patronale au niveau national, a menti effrontément à la quarantaine de salariés venus lui demander des informations le 23 mars. Il a prétendu qu'il venait d'apprendre récemment que sa société n'avait pas déposé ses comptes au tribunal de commerce pour l'exercice 2009. C'était un gros mensonge, et nous en avons la preuve par un courrier du président du tribunal de commerce.

Plus de détails dans le tract et le courrier du président du tribunal de commerce.

Ce non respect des obligations légales ne peut pas être compris autrement qu'une volonté de dissimuler quelque chose. Cela a empêché, les salariés soutenus par la Cgt, d'avoir accès à des informations précises sur l'évolution des finances de l'entreprise.

Autre sujet plus important encore sur lequel on ne peut plus croire M. Mayer : les éventuels repreneurs. Il a affirmé que DODO, repreneur potentiel, ne conserverait qu'une quarantaine d'emplois à Aurillac, ce qui ne permettrait pas de faire tourner l'usine. Le DG de DODO l'a démenti par une déclaration à la radio TOTEM.

Dans ces conditions, qui pourrait encore faire confiance à M. Mayer ?

Quelles mauvaises surprises les salariés d'ABEIL vont-ils devoir subir dans les jours à venir ?"

 

CGTMAYERMENTEUR1 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

CGTMAYERMENTEUR2 copie

 

Et encore si M. MAYER ne mentait qu'à ses employés... Mais non.

 

La preuve : les propos tenus par le Directeur Général de Dodo, concurrent d'Abeil et repreneur potentiel, sur Radio Totem le 24/03/2011.

 

" L’entreprise Dodo réagit avec véhémence aux intentions qui lui sont prêtées dans le dossier de l’entreprise Abeil à Aurillac. Si le directeur général confirme être candidat à la reprise du fabricant de couettes cantalien, il dément les chiffres de 40 emplois maintenus sur 126. Ces données avaient été avancées par le PDG d’Abeil, Hugues-Arnaud Mayer, mercredi, lors d’une réunion avec la CGT. L’entreprise Dodo accuse d’ailleurs le dirigeant de continuer à lui cacher les comptes d'Abeil, ce qui l’empêcherait d’estimer le nombre d’emplois conservés en cas de reprise. "

commentaires

Haut de page