Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

football

source et suite : http://blog.slate.fr/plat-du-pied-securite/2010/03/08/rama-yade-va-t-elle-priver-la-france-de-coupe-du-monde/

Les tentatives d’ingérence de Rama Yade, si elles étaient suivies d’effets, pourraient entraîner l’exclusion temporaire de la FFF de la FIFA et donc compromettre la participation de l’équipe de France de Football à la Coupe du Monde.

Rama Yade, secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, sur Radio Orient le 5 mars 2010.

«Il aurait fallu changer le sélectionneur après le fiasco de l’Euro 2008 et le juger sur des résultats qui n’étaient pas bons. Il faudra après la Coupe du monde renouveler toute l’organisation, revoir les modes de fonctionnement, revoir les modes de communication, il faudra rebâtir une équipe.»

François-Michel Gonnot, député de l’Oise, a également adressé une question à la ministre le 4 mars. Dans sa lettre, il demande à Rama Yade «d’intervenir auprès de la fédération soit pour qu’ils se séparent de Domenech, soit pour qu’ils prennent des mesures pour sauver l’Equipe de France» et empêcher ainsi «la catastrophe qui est en cours».

Une prise de position forte de la part de la ministre. Or le règlement de la FIFA est très clair. Tout ingérence d’un tiers, souvent d’un gouvernement, dans les affaires d’une fédération nationale est passible de sanction.

Relisons les statuts de la Fifa, d’août 2009:

Article 13 Obligations des membres 
1. Les membres ont les obligations suivantes :

g) diriger leurs affaires en toute indépendance et veiller à ce qu’aucun tiers ne s’immisce dans leurs affaires ;

3. La violation de l’al. 1g entraîne également des sanctions, même si l’ingérence du tiers n’est pas imputable au membre concerné.

Article 17 Indépendance des membres et de leurs organes
1. Chaque membre doit diriger ses affaires en toute indépendance sans l’ingérence d’aucun tiers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article