Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Première sortie en mer du premier porte-avions chinois

par christian guittard 11 Août 2011, 08:28 information

Publié le 2011-08-10 10:32:45 | French. News. Cn
Taille du texte
 
 

DALIAN, 10 août (Xinhua) -- Le premier porte-avions chinois a quitté mercredi matin son arsenal à Dalian, dans la province du Liaoning (nord-est), pour effectuer son premier essai en mer.

Selon des sources militaires, cette première sortie ne durera pas longtemps et les opérations de réaménagement se poursuivront à son retour au port.

Ce porte-avions, fabriqué à l'origine par l'ex-Union soviétique et resté inachevé avant son effondrement en 1991, n'a pas encore été rebaptisé. La Chine a acheté sa coque à l'Ukraine qui l'avait désarmé et retiré ses moteurs avant de le vendre.

L'Administration de la Sécurité maritime du Liaoning vient de publier une annonce concernant la navigation au large de Dalian, précisant que les bateaux ont l'interdiction de pénétrer une zone de 13,25 miles nautiques de large et 22 miles nautiques de long, dans la zone nord de la mer Jaune et de la baie de Liaodong, du 10 au 14 août.

Des passionnés d'opérations militaires et des touristes se sont rués à Dalian, espérant apercevoir le porte-avions quelques jours avant son départ en mer. Malheureusement, un brouillard épais a enveloppé le vaisseau.

Un passionné, Lu Gang, a déclaré que le porte-avions revêt plus une valeur symbolique qu'autre chose. "Il est très compliqué de modifier un porte-avions. Cela représente un enjeu de taille pour le secteur de la fabrication industrielle du pays", a-t-il noté.

Xu Jian, un officier retraité de la marine, a fait remarquer qu'étant donné le statut international de la Chine, il était normal que le pays possède son propre porte-avions. "Des pays comme l'Inde et la Thaïlande ont leurs porte-avions, sans parler des Etats-Unis et de la Russie. Pourquoi pas la Chine?"

Le colonel Geng Yansheng, porte-parole du ministère de la Défense nationale, a déclaré plus tôt cette année que la Chine ne changera pas la nature défensive de sa politique de défense nationale.

Lors de missions d'escorte dans le golfe d'Aden et dans les eaux au large de la Somalie, la marine chinoise a protégé aussi bien des bateaux chinois qu'étrangers, a-t-il ajouté.

commentaires

Haut de page