Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

 

Le Forum des sociétés de journalistes (SDJ) s'indigne des propos tenus, jeudi 23 septembre à Strasbourg par Rémy Pflimlin, président directeur général de France Télévision, mettant gravement en cause le sérieux et le professionnalisme des journalistes de Mediapart.

Le PDG de France Télévisions a, en particulier, estimé que l'affaire Woerth-Bettencourt avait été couverte de manière « manipulatrice », « publicitaire » par le journal en ligne et que le travail de ses journalistes avait participé « d'une dérive à la Big Brother ».

Le Forum des SDJ juge ces propos scandaleux et apporte son soutien aux journalistes de Mediapart.

Le Forum s'inquiète en outre de voir le PDG du groupe audiovisuel public prendre à son compte des critiques émises contre nos confrères de Mediapart voilà quelques semaines dans l'entourage présidentiel.

Le bureau du Forum des Sociétés de journalistes.

Le Forum des SDJ rassemble 32 sociétés de journalistes : l'AFP, L'Alsace, Capital, Courrier Cadres, Les Echos, Elle, L'Equipe, L'Etudiant, L'Express, Le Figaro, France 24, l'Humanité, I-télé, Le Journal du Dimanche, Libération, Livres Hebdo, Le Progrès de Lyon, Marianne, Midi libre, Le Monde, Le Monde interactif, Le Nouvel Observateur, Paris Match, Le Point, Le Quotidien du médecin, Radio France, Radio France internationale, Sciences et Avenir, Télérama, TF1, La Tribune, La Vie.

----------------------

 

On peut par ailleurs rappeler que les SDJ de France 2 et de France 3 se sont"désolidarisées" des propos de leur nouveau patron. "Nous n'avons pas cette opinion de nos confères de Mediapart. On espère que c'est une maladresse", a déclaré à l'AFP le président de la SDJ de France 2, Loïc de la Mornais. 

"On est très surpris par ces accusations de manipulation,
d'autant que les antennes de France Télévisions ont beaucoup repris les
informations de Mediapart"
 sur cette affaire, a ajouté Yann Fossurier pour la SDJ de France 3.

Pour le syndicat SNJ, les "accusations" de M. Pflimlin "ne peuvent qu'inquiéter""Un
mois après sa prise de fonction, le PDG veut-il donner raison à ceux
qui affirment que son mode de nomination par l'Elysée risque d'aliéner
son indépendance ?"
, s'interroge le syndicat de journalistes dans un communiqué.

Enfin, le SNJ-CGT de France Télévisions a estimé que le PDG avait "franchi la ligne blanche en s'en prenant avec une violence inaccoutumée pour un premier dirigeant de l'audiovisuel à Mediapart". Et le syndicat d'avertir "solennellement" M. Pflimlin qu'il "ne le laissera pas toucher à l'indépendance de l'information".

25/09/2010 14:43Par François Bonnet 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article