Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

Il s'est opposé violement au non cumul des mandats des élus.

Il pense que les "cumulards"  seraient  remplacés par des"parachutistes de la politique" détachés des réalités du terrain. 

Il n'a qu'un  seul mandat issu du suffrage universel, celui de conseiller municipal de la ville d'Aurillac.

Ses mandats de Sénateur et de Président de communauté de commune ,  sont le résultat d'une election indirecte sans rien a voir avec le suffrage universel, alors on peut s'interroger sur leur légitimité.

Pour un grand défenseur humaniste de la République comme lui, vouloir garder des prérogatives du siécle dernier c'est le comble de la ringardise.

En ce mercredi 18 septembre 2013, il a eu son heure de gloire, toute la presse nationale a repris ses propos où il qualifie le texte "d'imposture".

Une imposture consiste en l'action délibérée de se faire passer pour ce qu'on n'est pas (quand on est un imposteur), ou de faire passer une chose pour ce qu'elle n'est pas (supercheriemystificationescroquerie). La nature d'une chose ou d'une personne se révèle en définitive différente de ce qu'elle laissait paraître ou croire.

 

Ce mot provient du latin imponere : « abuser quelqu'un ».

Il va falloir faire un peu de sémantique, monsieur le Sénateur !!! car les envolés lyriques ménent parfois au non sens complet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article