Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

source de l'article iranresist.org

 

Toute la communauté iranienne est en état de choc depuis qu’un réfugié iranien s’est donné la mort par le feu après le refus de prise en compte de sa demande d’asile et l’annonce de son extradition vers l’Iran. Au nom de tous les exilés, nous appelons le Parlement Européen à suspendre les extraditions des demandeurs iraniens d’asile vers la république islamique d’Iran.



Il s’appelait Kambiz Roustayi, il avait 36 ans et attendait l’issue de sa demande d’asile depuis 2001. Il s’est aspergé de plusieurs litres d’essence pour s’immoler devant le mémorial de l’holocauste à Amsterdam après l’annonce de son expulsion par les Pays Bas vers l’Iran où il se voyait condamné à mort et à la torture.

En se suicidant, Kambiz a seulement avancé la date de sa mort, mais il a choisi un lieu public et symbolique et une méthode violente pour que sa mort puisse changer ce même sort qui attend des milliers de réfugiés iraniens à travers l’Europe.

En fait, avant Kambiz, d’autres exilés avaient tenté d’attirer l’attention de l’opinion et des médias en se mutilant, mais personne n’avait jamais accordé un seul reportage à cette souffrance. On se souvient ainsi que des réfugiés iraniens en instance d’expulsion de la Grèce s’étaient cousus les lèvres, d’autres également situés aux Pays-Bas avaient brûlé leurs empruntes digitales pour empêcher leur identification à leur retour en Iran. 
© WWW.IRAN-RESIST.ORG 

JPEG - 35.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG 
Kambiz a décidé d’aller très loin dans la souffrance en s’immolant sur un lieu symbolique et touristique pour être vu et ainsi vaincre l’indifférence des médias qui agissent dans le sens des intérêts économiques de leur pays. Il avait vu juste : la scène de sa mort a été filmée et diffusée sur Youtube. 
© WWW.IRAN-RESIST.ORG 

© WWW.IRAN-RESIST.ORG 
Ce qui est extraordinaire est que cette souffrance, qui a déchiré l’âme des Iraniens expatriés, n’a provoqué aucune réaction de soutien de la part des organismes appropriés. Ce silence a choqué davantage les exilés iraniens qui ont pu profiter de la demande d’asile. Nous avons été contactés car nous sommes le site iranien le plus lu en France et dans les pays francophones afin de briser ce silence qui s’accompagne d’extraditions à l’issue prévisible.

Au cours des conversations avec nos interlocuteurs, nous sommes parvenus à un consensus sur une demande simple : puisque l’Union Européenne se dit soucieuse du respect des droits de l’homme et par ailleurs qu’elle se dit l’amie du peuple iranien, elle doit prendre sous son aile protectrice les demandeurs d’asile iraniens en gelant les processus d’extradition jusqu’à la chute du régime islamique en Iran.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG 
Nous lançons également un appel aux Iraniens de bonne volonté et non politisés pour créer une association apolitique pour soutenir cette demande auprès des instances européennes, mais aussi procurer de l’aide juridique et économique aux demandeurs d’asile iraniens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article