Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

 

Dans son édito a paraitre dans le prochain numéro d'Agglo Mag, Jacques Mézard, Président de le CABA, s'insurge et met les pieds dans le plat de la campagne des élections à la CCI.

Ses propos "durs" sont simplement réalistes.

Il donne des détails sur la conduite de la CCI et les turpitudes de ses élus, inconnus de beaucoup a ce jour.

Cette remise à l'heure de la pendule des impétrants de la liste Bouniol va certainement déclancher des réactions dans cette campagne électorale un brin consensuelle.

: « Les Aurillacois, les Cantaliens peuvent ils accepter durablement que le groupe Géant casino, son directeur et quelques obligés imposent leur volonté, leurs intérêts strictement personnels à tout un territoire avec, depuis des années, la complicité active des deux chambres consulaires dont le président de la CCI n’hésitant pas à impliquer, ce qui est rare, ces chambres consulaires dans des recours ? »

 

explications de Jacques Mézard " la Caba avaient voté en faveur de la précédente extension de l’ hyper Casino s’ étant alors engagé à ne pas s’opposer à la création de la Sablière. « Ce directeur a bafoué sa parole et pour couronner le tout , ce même homme n’hésite pas à reprocher à la Caba de ne pas subventionner le club de rugby professionnel et lui demande de construire les tribunes du stade Jean Alric alors qu’il n’a de cesse de détruire les ressources financières de la Caba. »

 

« Les masques sont tombés. Il ne s’agit plus de défendre le petit commerce mais de défendre le monopole d’un hypermarché dont la dernière extension à 10.000 m² fut favorisée par la CCI »,  « peu d’hommes auront fait autant de mal à leur territoire ».

« Ils devront rester dans la mémoire de chacun »,


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article