Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

1 2
  • Lire Aussi

    L'étude de l'Insee, publiée ce mardi 25 novembre, permet de prendre la mesure des très fortes inégalités de revenus qui existent en France : les résultats de l'enquête annuelle sur les revenus fiscaux et sociaux de l'année 2007 (les plus récents) font en effet apparaître que la moitié des Français ont un niveau de vie inférieur à 1.510 euros par mois et que 8 millions de personnes vivent désormais sous le seuil de pauvreté, dont 1,9 million de travailleurs pauvres, c'est-à-dire des personnes qui ont un emploi.

    Cette enquête, il faut prendre le temps de la lire (elle peut être consultée ici sur le site Internet de l'Insee). Car les chiffres en disent long sur les fractures qui minent la société française.

     

    Ils font donc d'abord apparaître le très bas niveau de vie médian des Français: «En 2007, selon l'enquête Revenus fiscaux et sociaux (ERFS), la moitié des personnes vivant dans un ménage ordinaire de France métropolitaine ont un niveau de vie inférieur à 18.170 euros par an, soit 1.510 euros par mois. Ce niveau de vie médian est en hausse de 2,1 % en euros constants par rapport à 2006», dit l'enquête.

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'étude ajoute: «En 2007, les 10 % des personnes les plus modestes de la population ont un niveau de vie inférieur à 10.010 euros annuels (décile D1), en hausse de 1,9% sur un an. Le niveau de vie annuel des 10% des personnes les plus aisées est supérieur à 33.900 euros (décile D9). Ce dernier décile augmente également en 2007 mais à un rythme un peu moins élevé (+1,3%). Le rapport entre le niveau de vie plancher des 10% les plus aisés et le niveau de vie plafond des 10% les plus modestes – le rapport interdécile (D9/D1) – s'élève à 3,4; il est stable depuis 2005.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article