Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

1_43_088

source  tperabelais.canalblog.com/.../03/13/8303629.htm

Figure du bon prince pacifique, « le vieux bonhomme Grandgousier » est conscient de ses devoirs envers ses sujets et soucieux de leur éviter les horreurs de la guerre : « Je n’entreprendrai guerre que je n’aie essayé tous les arts et moyens de paix ; là je me résous. » (Chapitre 28) A l’inverse, Picrochole est incapable de conserver son sang-froid : « lequel incontinent entra en courroux furieux, et sans plus outre s’interroger quoi ni comment…» saisit le premier prétexte pour chercher querelle. Enfin si l’alternative de la guerre est inévitable, Grandgousier oppose une armée de métier où règne la discipline à l’armée divisée et ambitieuse de Picrochole.

 

Le type du souverain humaniste que prône Rabelais est assez proche de celui qu’Erasme préconise dans son Institution du prince chrétien : sage et pacifique, bon chrétien, il place, à l’instar des humanistes, l’Homme au centre des préoccupation et met son pouvoir au service de celui-ci.

 

 

Bernard Bouniol, Président en titre de la Chambre de Commerce a declaré :

"Je ne peux empêcher la susceptilité de certains égos qui souhaiteraient se présenter, mais pour le moment ce ne sont que de rumeurs".

 

Les rumeurs ont pris forme avec les déclarations suivantes .

 

Martine Chimbault, présidente du Medef Cantal. « Notre volonté était au départ de faire une seule liste avec la CGPME et les élus sortant, explique la chef d’entreprise mauriacoise. Sachant qu’il y aurait des hésitations sur sa composition, j’avais émis l’idée de primaires. »

Elle veut regrouper « des gens qui ont une certaine idée de l’entreprise »

Par ailleurs elle trouve que « Le bilan de la CCI n’est pas mauvais mais il faut travailler autrement »,

Elle s'insurge contre les guerres picrocholines (*) qui existent « Le Cantal n’a pas besoin de querelles entre la CCI et la ville d’Aurillac ou la Communauté d’agglomération, entre la CCI et la Chambre des métiers.

J’étais d’ailleurs favorable à une fusion des deux chambres. C’est dommage que ça ne se fasse pas.

Mais on peut et on doit travailler ensemble. Surtout, le Cantal n’a pas le droit de ne pas profiter de toutes les opportunités qui se présentent. »

sur le web :http://lightman.typepad.com/sebastienpissavy/2010/10/elections-cci-du-cantal-2010.html

 

*Guerre picrocholine, conflit entre des institutions, des individus, aux péripéties souvent burlesques et dont le motif apparaît obscur ou insignifiant (par allusion à la guerre opposant Picrochole à Grandgousier et à Gargantua dans le roman de Rabelais Gargantua)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article