Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

 

source et suite de l'article Le Monde du 11 novembre

Après la grève à pôle emploi du 8 novembre qui fait face à une augmentation massive du chômage, il ne faut pas oublier que l'Etat se désengage de plus en plus d'actions en matière d'emploi.

L'AFPA vient d'en faire l'amère constat.

Le 22 janvier, lors d'une assemblée générale de l'AFPA, l'Etat a fait savoir 

que les 80 millions d'euros dûs sur l'exercice 2009 ne seraient pas versés.

De plus, l'Etat finançait à travers l'AFPA, des actions d'insertion des publics handicapés à hauteur de 70 millions d'euros.

Il a décidé de transférer cette charge à l'Agefiph et de suspendre le contrat avec l'AFPA à la mi-2011.

A ces désengagements s'ajoutent la ponction de 300 millions d'euros sur le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, le non versement de la totalité de la subvention à Pôle Emploi en 2009 (il manque 187 millions) la non compensation à Pôle Emploi du transfert des 900 psychologues de l'AFPA ( coût 50 millions en 2010), la fin de la prise en charge par l'Etat des frais de gestion de l'allocation spécifique de solidarité ASS (80 millions en 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article