Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

 

Le «reader» de Sony

 

La Fnac a fait le pari du livre numérique en lançant le 23 octobre la vente exclusive dans ses magasins du «reader» de la firme japonaise Sony, une tablette de lecture pouvant contenir jusqu’à 160 livres, vendue 300 euros. Le triumvirat comporte un fabricant, Sony, une chaîne de librairie, la Fnac, et un éditeur, Hachette, qui apporte quelque 2.000 titres numérisés dont un certain nombre de best-sellers.

 

De l’autre côté, la société française Booken propose son Cybook Gen3 vendu 280 euros, avec cent titres téléchargés, sur des sites comme Chapitre.com. Avec, d’après Les Echos, seulement 5.000 «readers» écoulés par la Fnac, la révolution du livre numérique, mille fois annoncée, ne semble pas encore pour ce Noël-ci. Mais, tablettes de lecture ou pas, la dématérialisation du livre est en bonne voie.

 

Le précédent prototype de tablette lancé en fanfare en France date du salon du livre de 2000 et fit (lui aussi ?) un flop. Baptisé CyBook, l’objet qui pesait 800 grammes sombrait deux ans plus tard avec le dépôt de bilan de son créateur, la société Cytale. Mais depuis, promis juré, tout a changé, explique Denis Zwirn, directeur deNumilog, la plate-forme de stockage et de distribution numérique rachetée en juin 2008 par Hachette pour développer son offre numérique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article