Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boogie Woogie à Laroquebrou (translated in English)

par christian guittard 20 Août 2007, 10:55 information


                                        Jean Pierre Bertrand, pianiste Français

Laroquebrou, Boogie Woogie

Vibrations survoltées à gogo

Pendant trois jours, les 9,10 et 11 Août Laroquebrou a une nouvelle fois swinguée jusqu'à l'aube. La soirée d'ouverture a vu son niveau élevé par les prestations de Don Washington au piano et par The Cotton Club Boys en swing danse.

Don Washington, pianiste virtuose noir américain de l'État de New York possède une voix envoûtante. Après sa prestation survoltée il a reçu une standing ovation du public.

Cab, Andy, Jelly et Philou du Cotton Club Boys ont surpris par leur chorégraphie aérienne et élégante, ils ont littéralement « mis le feu » à la salle.

Vendredi, Jean-Pierre Bertrand, a su concilier sa passion du piano et celle de transmettre des trémolos caractéristiques et la pulsation intense de ses influences musicales.

Jean-Paul Amouroux, organisateur pianiste a su encore une fois démontrer qu'il était toujours passionné et solide au poste.

Parmi les étoiles montantes, Julien Monboisse, qui a découvert le Boogie Woogie a Laroquebrou

a su donner le meilleur de lui-même cette année. Il est vrai qu'il s'est déjà produit aux États-Unis à Cincinnati l'an dernier. Ce futur grand, continue néanmoins ses études pour devenir professeur d'anglais.

Le festival de Laroquebrou, devient au fil des années, une valeur sûre incontournable grâce à l'implication de nombreux bénévoles participant à l'organisation.

Le festival se vit de manière intense, chaque année sa musique et ses sonorités mettant de la couleur à la manifestation.

Christian Meiniel, maire de Laroquebrou et Bernard Momaur président de l'association organisatrice sauront certainement concocté un programme en rythme pour l'année 2008.

Laroquebrou se positionne de plus en plus comme la capitale mondiale du Boogie.

Laroquebrou, Boogie Woogie

Boosted vibrations

During three days, 9,10 et 11 August Laroquebrou swinguée once again to the paddle. The evening of opening saw its level raised by the services of Don Washington to the piano and by The Cotton Club boys in swing dances.
Don Washington, pianist American black virtuoso of the State of New York has a voice envoûtante. After its boosted service it received a standing ovation of the public.
Cab, Andy, Jelly and Philou of the Knitting machine Cotton Club boys have surprised by their choreography air and elegant, they literally “put fire” at the room.
Friday, Jean-Pierre Bertrand, knew to reconcile his passion of the piano and that to transmit tremors characteristic and the intense pulsation of its musical influences.
Jean-Paul Amouroux, organizing pianist once again knew to show that it was always impassioned and solid at the station.
Among rising stars, Julien Monboisse, who discovered Boogie Woogie has Laroquebrou
knew to give best itself this year. It is true that it already occurred in the United States in Cincinnati last year. This large future, continues nevertheless its studies to become English professor.
The festival of Laroquebrou, becomes with the passing of years, a sure value impossible to circumvent thanks to the implication the many voluntary ones taking part in the organization.
The festival was seen in an intense way, each year its music and its sonorities putting of the color at the demonstration.
Christian Meiniel, mayor of Laroquebrou and Bernard Momaur chair organizing association will know certainly concocté a program in rhythm for the year 2008.
Laroquebrou positions more and more like the world capital of Boogie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page