Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIHC du Cantal

par christian guittard 8 Juin 2007, 08:25 information

                              Thierry Perbet Président de la FIHC au centre

Démarchage à domicile

Le nouveau président de de la FIHC, Thierry Perbet, s'était mobilisé avec sa collaboratrice responsable de salle et un collègue patron restaurateur pour expliquer aux élèves de Raymond Cortat la noblesse de la profession d'employé en hôtellerie restauration.

Il a littéralement « envoyé la sauce » comme on dit dans le métier, pour démystifier la profession. Par ces propos, il voulait combler le fossé qui existe entre les chefs d'entreprise et les futurs salariés. La profession qui fait partie des métiers en tension pour l'ANPE, offre selon Thierry Perbet de réelles opportunités de carrière (95 offres d'emploi actuellement).

La culture culinaire Française qui n'est pas un mythe favorise cette profession où les entreprises évoluent avec la mondialisation.

Dans un discours volontariste, il a démontré qu'une carrière en hôtellerie restauration pouvait se construire positivement pour arriver au but ultime de devenir son propre patron (40 % des entreprises Cantaliennes d'hôtellerie restauration seront à reprendre dans les 5 à 10 ans).

Il a recommandé aux élèves de faire des efforts pour acquérir des bases solides qui leur serviront à préparer leur avenir. Il a insisté sur la maîtrise des langues, notamment l'anglais qui devient de plus en plus une nécessité dans la profession.

Selon lui « des gens passionnés par leur métier gagneront du pognon plus tard ». Une élève du groupe s'est d'ailleurs estimée capable de gagner 1200 € par mois lorsqu'elle aura fini ses études.

Si le message est bien passé, Thierry Perbet, aura réussi à améliorer les relations entre la profession et les élèves en formation dans cet établissement.

commentaires

Haut de page