Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard



08 Août 2009
Par P. Ohl-Juchs sur mediapart.fr

Clotilde Reiss
 est une étudiante française placée au centre de l'actualité malgré elle. La politique l'a prise en otage. Lâchement. D'autant plus que le pouvoir se servira d'elle à sa libération pour faire sa promotion.

.

Parle-t-on de son amour pour la culture perse et de son intérêt pour les Iraniens ? Non.

.

Parle-t-on de la corruption de l'Iran entretenue par les sociétés occidentales et à laquelle se prête les Imams ? Non. Une alliance objective de la convergence des intérêts de la dictature théocratique et du business occidental existe pourtant, au même titre que ce dernier se compromet en cautionnant le système concentrationnaire chinois dont il tire profit..

.

Parle-t-on des propos du président de la République va-t-en guerre ? Non.

.

Toutes ces négations expliquent la situation actuelle de Clotilde Reiss. Elle est la victime d'une logique qui se moque d'elle comme de son intérêt à une culture plutimillénaire et du peuple iranien. Sa situation pose les limites de l'action politique française et du style incantatoire. Elle interpelle chacun sur l'indécence politique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article