Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard


Dans un article paru dans la presse quotidienne locale le président exprimait
les difficultés rencontrées pendant l'année 2008.

"Un an après avoir exprimé sa volonté de cohésion, le président affiche une confiance mesurée.
Certes, a rappelé le président en ouvrant l’assemblée générale, « l’année 2008 a été difficile », en l’absence de directeur et avec le départ de sept administrateurs sur quatorze."

Le bureau a été totalement renouvelé, ses nouveaux membres :
Alain Sauviat, Michel Lemaître, Camille Benahmed, Camille Benet, Marcel Besombes, Jacques Blanc, Jean-Louis Crantelle, Christian Gard, Sylvie Lachaize, Marie Laporte, Pierre Plantade, Alain Samson, Anne Yermia.
En 2008, ce sont cinq administrateurs qui ont démissionné :
la 1ére vice-présidente
le 2éme vice-président
le secretaire
le trésorier
1 un membre du conseil


ci-après le courrier d'un administrateur adressé au président 
 
Elu « Président » de l’ADSEA, à votre demande pressante, vous vous comportez au sein de cette dernière de plus en plus comme le dirigeant d'une république bananière faisant fi des remarques que les administrateurs vous adressent.
Pendant plusieurs mois, vous avez nié des problèmes importants au sein d'établissements sans vouloir prendre de décisions, malgré les remarques d’administrateurs.
Votre comportement actuel est incompatible avec la gestion de l'association, « qui exige une sérénité, un esprit de dialogue, de tolérance exclusive de toutes querelles subalternes » comme le dit si bien un administrateur dans un mail récent.
Vous recherchez au travers de cette « Présidence », une situation sociale et de pouvoir perdu dans un centre hospitalier qui vous sert encore de référence à tout propos. Vous vous permettez d'autorité de modifier des dates de réunion, d'interdire une action des administrateurs élus précédemment discutées en bureau.
Mais le plus fort, vous piétinez les décisions de ce dernier concernant l'embauche du Directeur Général pourtant essentielle pour le bon fonctionnement de l'association.
En bref, l'écran de fumée derrière lequel vous vous êtes abrité s'estompe et votre goût soviétique du pouvoir se fait jour.
Au prochain conseil d'administration, il faudra expliquer l'embauche d'une salariée en C. D. I. sans l'accord du bureau et du conseil d'administration.
En résumé, la solution la plus sage serait que vous atterrissiez sans trop de heurts de votre nuage « Présidentiel » pour prendre le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
L'association a été créée pour servir des personnes en difficulté depuis presque 60 ans, mais non pour permettre à son « Président » de s'exprimer en parfait despote comme le sous-entend une de vos dernières réflexions « c'est moi qui signe ».

« Ceux qui croient que le pouvoir est amusant confondent pouvoir et abus de pouvoir. »
André Malraux
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jon 06/01/2014 05:03

thanks

amelie 02/11/2009 11:03


c'est un comité de soutien aux plus faibles ce qui n'ont pas la liberté d'expression cher monsiur


paul 01/11/2009 13:38


alors le ciel s'eclaircie mr laroche


christian guittard 01/11/2009 16:06


Fafa@yahoo.fr les commentaires sous des prénoms différents, cela sert à quoi???


paul 01/11/2009 13:09


a quoi y joue ce laroche une fois il critique une fois il s'excuse et c'est avec cet olibrius que ameo fonctionne positionne toi mon garçon t'es plus crédible


monique 01/11/2009 12:16


l'affaire" limagne on sait qu'il n'y a pas de justice mais comme toutes ces institutions il n'y a pas de fumée sans feu a ce stade c'est une question de conscience de la part de chacun