Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard




Communiqué de presse - 19 juin 2009

Suite à la décision du Comité Directeur de la Ligue Nationale deHandball de suivre la préconisation de la CNACG sur la menace de ne pas autoriser le Club d’Aurillac à évoluer en Division 1 Masculine au titre de la saison 2009/2010, faute de garanties financières suffisantes.« Aurillac Handball Cantal Auvergne » n’a d’autre choix que de tenter de mobiliser une dernière fois les Collectivités Territoriales autour de cette situation qui pourrait s’avérer dramatique.
 
« Aurillac Handball » a connu une ascension unique dans l’histoire de sa discipline avec 7 accessions en 10 ans. Tenant tous ses engagements depuis 1994, le club cantalien a su gravir les échelons, projet après projet (4 projets), pour atteindre le plus haut niveau national. A ce jour le Club aurillacois peut se targuer d’avoir obtenu ses lettres de noblesse et d’avoir capitalisé dans le domaine d’excellence. Cette saison, il est arrivé en 9ème position du Championnat de France de D1, il labellise son propreCentre de Formation et a obtenu par la LAHB (Ligue d’Auvergne) de labelliser son Pôle Espoirsur son territoire (8 Clubs seulement en France)
 
Fortement exacerbé par les exigences du professionnalisme et du haut niveau, du fait de cette progression fulgurante, le Club a été contraint de prendre des risques dans sa gestion, mais doit-on le lui reprocher aujourd’hui, puisqu’il a su tirer les leçons de cette épreuve et bâtir un projet réaliste dont le but est de pérenniser son aventure à ce niveau de compétition. Si la menace d’une telle décision et qu’une relégation devenait réalité, ce projet qui s’articule avant tout autour de la formation du jeune joueur se verrait alors totalement remis en cause. Le Club ne pourrait alors plus faire face à ses obligations.
 
Face au refus de certaines Collectivités, d’apporter leur aide d’une façon exceptionnelle afin d’accroître leur soutien au Club, la situation, aujourd’hui, amène l’ensemble des Dirigeantsd’Aurillac Handball à envisager une démission générale et une cessation d’activité définitive fin juin 2009.
 
Point sur le soutien des Collectivités
 


La Ville d’Aurillac
 dont le rôle est plus que jamais déterminant pour l’avenir du Club au plus haut niveau continue à faire preuve d’inflexibilité malgré la menace qui plane.
La subvention de 160 000€ allouée par la Ville d’Aurillac est très loin de celles accordées par l’ensemble des villes possédant un club en LNH (680.000€ de subventions moyennes * accordées par les municipalités à leurs clubs de D1. A l’occasion de son passage en 1ère Division l’augmentation de la subvention a été plafonnée à + 60.000€ seulement pour être au plus haut niveau de la représentativité locale. Au-delà de ce soutien en budget de fonctionnement, l’aide au développement via l’extension de l’infrastructure est tout à fait insuffisante. En effet, l’agrandissement proposé est loin de répondre aux besoins d’un club de haut niveau et au cahier des charges imposé par la LNH.
 
Comment alors interpréter le fait qu’aucune table ronde n’ait réuni les différents acteurs publics autour de cette problématique sans compter que la Ville d’Aurillac n’a pas su imposer sa volonté de nous accompagner auprès de la Communauté d’Agglomération du Bassin Aurillacois.
 
L’agglomération, quant à elle, n’a en effet pas souhaité soutenir de façon pérenne le Club au-delà de la subvention (40.000€) accordée à titre exceptionnelle lors de la saison 2008-2009 pour l’accession en LNH, prétextant le domaine de sa non compétence en matière sportive, alors que tous les clubs de l’hexagone, bénéficient des largesses de ces dernières. Sa bonne gouvernance étant l’utilisation du « savoir dire Non » !
 
Le Conseil Général du Cantal, quant à lui, se dit prêt à augmenter son soutien financier (200.000€ actuellement) sous réserve d’être interpellé par les collectivités citées précédemment, justifiant qu’un effort .supplémentaire avait déjà été accordé la saison passée.
 
Le Conseil Régional d’Auvergne, a su écouter et se positionner clairement vis-à-vis de la situation en décidant d’augmenter les subventions, (+ 71.500€) portant son soutien à hauteur de241.500€ prenant en compte la difficulté que constitue l’accession et le maintien au plus haut niveau dans un sport encore trop mal médiatisé, soumis aux contraintes du professionnalisme, dans un contexte économique défavorable. Dans cette mesure, il a su accompagner notre Club, dans son projet de formation et la labellisation de son Centre de Formation.
D’autre part, cette collectivité avait largement aidé le Club aurillacois et la LAHBcette saison,quant à l’organisation des rencontres internationales France/Tunisie et France/Norvège au Palais des sports de Clermont-Ferrand, pour assurer la promotion de notre discipline.
 
Perspectives

Si aucune évolution significative n’intervient dans les jours à venir, la démission du Président, du Bureau Directeur et de l’ensemble du Conseil d’Administration du Club deviendra effective. Il mettra donc fin à toute activité dès la fin juin, que ce soit pour son secteur professionnel ou amateur.
 

- 33 salariés perdraient alors leurs emplois. 
- Près de 300 licenciés se retrouveraient privés de structure pour pratiquer leur sport favori.
- Environ 1.500 jeunes pratiquant une « activité découverte » ne bénéficieraient plus de - l’encadrement des éducateurs du Club
- 1200 spectateurs (en moyenne par match) seraient privés de leur sport préféré.
- Un Club de Partenaires dynamique viendrait à disparaître.
- Pertes importantes de retombées économiques directes et indirectes du Club.
- Perte de retombées médiatiques peu onéreuses au plan régional et national
- Le handball disparaîtrait tout simplement à Aurillac, véritable catastrophe pour son développement dans le département (CD15) et dans la région (LAHB)

 
Le Club invite donc tous les aurillacois, cantaliens, et auvergnats, tous ses supporters, ses abonnés, ses partenaires et amis amoureux d’Aurillac Handball à lui exprimer leur soutien sursauvons.aurillac.handball@gmail.com et à manifester auprès des collectivités leur envie que le Club soit sauvé.
 
Tous ensemble, restons dans l’élite… !
Vive Aurillac, Vive le Cantal, Vive l’Auvergne, Vive le sport, Vive le handball… !
 
 
Le Conseil d’Administration du Club
Son Bureau Directeur
Son Président
 
 
* Ce chiffre reprend les subventions accordées par les Villes et ne prennent pas en comptent les sommes versées à leur club à titre de partenariat (prestations diverses, achats de places, contrats d’images…) par les mairies de Dunkerque, Montpellier et Paris, respectivement à hauteur de.376 000€, 1 366 000€ et 319 000€.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article