Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard





A force de faire des constats d'huissiers méticuleux vous PS allez lasser le bon peuple.
Il serait intéressant que le PS fasse des propositions cohérentes et constructives.
Les gens sont interessés par demain et non par avant hier.



Extrait de l'introduction du livre noir du PS


L’autre visage de « la France d’après »
Rien ne peut justifier un recul des libertés publiques dans une démocratie
moderne, pas même une situation de crise comme celle que nous traversons.
Pour les socialistes, au contraire, l’exercice des libertés collectives
constitue une protection pour les plus fragiles et une condition d’émancipation
pour chaque individu.
La France ne souffre pas seulement d’injustice sociale, elle subit aussi un
terrible recul des libertés, instaurant peu à peu une société corsetée.
Sur ce sujet, il est difficile d’obtenir un débat public qui échappe aux caricatures
et aux provocations.Nicolas Sarkozy lui-même, s’est souvent placé
sur le terrain des libertés pour disqualifier ses opposants ou stigmatiser les
populations les plus précaires.
Défendre les libertés publiques serait, pour lui, nécessairement synonyme
de laxisme, de désintérêt, voire d’incompréhension, pour les exigences de
sécurité de nos concitoyens.
Le rapport qu’entretient le chef de l’État avec cette question n’est pas seulement
une forme de populisme pénal qui instrumentaliserait momentanément
l’émotion des victimes pour affaiblir les institutions. Il ne s’agit
pas seulement de mots et de postures.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article