Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard



A qui profite le crash de G.M.V Aurillac ?

Pas aux salariés puisqu’ils vont être licenciés (97), peut-être aux concurrents cuisinistes.

Mais les propriétaires des bâtiments voient certainement d'un bon œil cette issue finale. Leurs terrains et bâtiments peuvent faire l'objet d'importantes convoitises commerciales.

Transformés en zone de chalandise l’ensemble représente un atout non négligeable, mais il porterait un coup rude au projet de la Sablière.

Sans être fervent partisan de la Sablière, si l'on voit fleurir un nouvel espace commercial à cet endroit, encore une fois Aurillac sera l'objet d'un aménagement immobilier sans aucune cohérence.

Les différentes municipalités au cours des dernières décennies se sont toujours livrées à des aménagements fonciers commerciaux et d'habitation au coup par coup sans ligne directrice claire ni sans aucune prospective.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article