Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

L'affaire ne se simplifie pas, mais le tribunal a clarifié sa position sur l'offre CAUVAL : il la rejette purement et simplement.
Il a liquidé la société GMV en offrant a un éventuel repreneur de déposer une offre avant le 6 fevrier 2009.
Mais pour donner du temps au temps, il a autorisé GMV a poursuivre son activité pendant 2 mois pour les besoins de la liquidation.
Le scenario SCOP parait abandonné pour être remplacé par la création d'une SAS (Société par actions simplifliée).
Les anciens propriétaires seront peut être dans les rangs des actionnaires pour ne pas perdre le montant des loyers de leur ex-usine.
Ces derniers, bien que socialement peu accomodants, avaient eu le mérite de faire fonctionner une entreprise performante dans un marché étroit.
Après les liquidations en cascade des sociétés du groupe les futurs acquèreurs ou repreneurs devront passer sous les fourches caudines d'une vente aux enchères. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article