Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

www.mediapart
  • Le conseil de surveillance du Fonds de réserve des retraites (FRR), qui se réunit mardi 14 octobre, va devoir s'acquitter d'une mission dont il se serait sûrement passé. A l'issue de sa séance de travail, il devra révéler que l'organisme a perdu un peu moins de 5 milliards d'euros sur les marchés financiers depuis le début d'année.

     

    A la veille de ce rendez-vous, nul ne veut confirmer le montant exact des pertes du FRR depuis que la crise financière s'est accélérée. Les informations recueillies par Mediapart permettent toutefois de comprendre cette perte. Au 31 décembre 2007, les actifs du Fonds s'élevaient à 34,5 milliards d'euros, dont 22,2 milliards d'euros investis en actions (12,4 milliards dans la zone euro, 9,8 milliards hors euro), selon le communiqué de presse publié à l'époque (voir notre onglet « Prolonger »).

     

    Au 30 juin dernier, ces actifs sont en forte baisse. Au total, ils ne s'élèvent plus qu'à 31,1 milliards d'euros, soit une baisse de 3,4 milliards d'euros au cours des six premiers mois de l'année. L'encours investi en actions recule dans la même période à 17,7 milliards d'euros, soit une baisse de 4,5 milliards d'euros, sans que l'on sache ce qui est imputable précisément à la chute des marchés et à la modification du portefeuille du FRR. Puis le mardi 23 septembre, le FRR publie un nouveau communiqué de presse, en réponse à des rumeurs suggérant que les pertes se sont encore creusées. Il assure alors qu'à la fin de la semaine précédente, «la performance du FRR depuis le 1er janvier 2008 s'établit à -11%». Cela suggère donc que les pertes depuis le début de l'année ont encore progressé, atteignant 3,7 milliards d'euros...

     

    Or, comme la crise financière s'est ensuite accélérée, la situation financière du FFR s'est encore dégradée. Selon nos informations, les résultats au 30 septembre, qui seront rendus publics mardi, vont faire apparaître que les encours sont tombés très près de 30 milliards d'euros, soit une perte d'un peu moins de 5 milliards d'euros depuis le début de l'année. Les membres du conseil de surveillance seront de plus informés que le rendement est symboliquement tombé «en deçà de la trajectoire de long terme» qui avait été fixée à 4,4%. Plus préoccupant encore, ces chiffres qui seront soumis mardi au conseil ont déjà pris un coup de vieux: comme depuis le 1er octobre, la planète financière s'est encore plus effondrée, le FFR en a forcément fait lui aussi les frais. Le chiffre de 5 milliards d'euros de pertes est-il déjà dépassé?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article