Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

25 jui 2008Par  Jordan Pouille  www.mediapart.fr (source et suite de l'article)

Spécialisée dans les livres illustrés, la maison d'éditions française Gründ est confrontée à une censure qui étonnera sans doute ses lecteurs. Son imprimeur chinois refuse d'imprimer sa nouvelle encyclopédie tant que deux passages polémiques sur la Chine ne seront pas modifiés par l'éditeur. Cette pratique est connue des éditeurs français mais ne fait pas débat.

 

Après Carrefour, ce serait donc au tour des éditeurs français de faire les frais des tensions entre la France et la Chine depuis le passage chaotique de la flamme olympique à Paris. En mai 2008, les éditions françaises du Reader Digest ont réalisé une version francophone d'un ouvrage britannique sur le volcanisme en Asie. Un livre illustré a priori dénué de toute polémique mais l'imprimeur a demandé à l'éditeur que soit ajouté en urgence, le mot «Chine» à chaque mention du terme «Taiwan» ; ce dernier a accepté.

 

Plus significatif, une encyclopédie baptisée «Savoir» à paraitre en octobre, chez Gründ. Sa version précédente, achetée à un éditeur allemand par National Geographic puis traduite en anglais et imprimée l'année dernière en Chine, n'avait provoqué aucun heurt. Mais cette année, dans sa version française, l'imprimeur a exigé mi-juillet que soient retirées la photo du dalaï-lama et sa légende dans l'article consacré au bouddhisme. A l'article sur le Grand Timonier, Mao Zedong, ce sont les exactions du parti pendant la révolution culturelle qu'il faut retirer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article