Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blackstone met en vente Vitalia (CMC,Aurillac)

par christian guittard 15 Mai 2008, 07:29 information

Le groupe de cliniques privées Vitalia va être cédé par le fonds américain pour 1,3 milliard d'euros....

Ces fonds sont en effet connus dans le milieu comme des « démanteleurs d’entreprises, professionnels et brutaux », comme le déclare celui qui est en passe de quitter la présidence de la Générale de santé, David Bour, accusé par ses nouveaux dirigeants de vouloir mener une politique d’expansion trop ambitieuse... Les conséquences de l’arrivée des fonds spéculatifs sur les hôpitaux devraient permettre aux Français de se faire une idée de la qualité des soins qui seront desservis à une « clientèle » fragilisée économiquement. Le but recherché est la prise de contrôle des secteurs rentables de la santé. Les autres secteurs (trop peu attractifs) resteront à la charge de l’Etat, ou seront impitoyablement démantelés.

Sur les marchés, Blackstone est le n°1 mondial des « achats à effet de levier » (en anglais LBO, leveraged buyout), à hauteur de 41 362 milliards de dollars. Pour accaparer des pans entiers de la santé comme ils l’ont fait dans le secteur de l’entreprise, ils ont joué, jusqu’à ce jour, sur la faiblesse des taux d’intérêt en recourant à un endettement systématique. La technique la plus utilisée est celle du LBO : un investisseur avance une somme modique (1/3 du prix au plus) et finance le reste par un emprunt auprès d’une banque. C’est à l’entreprise achetée de rembourser la dette contractée en diminuant ses charges salariales, immobilières et matérielles ; autrement dit, en virant ses employés, en vendant ses murs, en supprimant une bonne part de sa maintenance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Lightman 16/05/2008 09:10

Ce n'est pas exactement le fonctionnement du LBO lui-même qui est en cause, c'est l'usage qu'en font certains dirigeants de grosses boîtes peu scrupuleux (comme certains grands fonds).Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, car un LBO est un dispositif qui peut aussi permettre par exemple à un salarié lambda de devenir propriétaire de son entreprise lors d'une reprise... Ce qui est plutôt sain, non ?

Haut de page