Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

And the winner is....Barack Obama!!!!

par christian guittard 11 Mai 2008, 12:14 information

10 mai 2008Par Atlantaphile sur www.mediapart.fr

And the winner is.... titre le nouveau numéro du Time avec une photo de Barack Obama en Une.
1101080519_400.jpg
Cette semaine est en effet la semaine qui aura peut-être fait basculer la campagne électorale démocrate. Alors qu'une victoire de Hillary Clinton semble de plus en plus arithmétiquement impossible : elle a même déclaré cette semaine que ce n'était plus une question de mathématique, ce qui rappelle les propos de Mike Huckabee qui ne voulant pas quitter la course avait répondu avoir obtenu son diplôme en miracles (il est pasteur) et non en maths. Elle prend le risque, si elle refuse d'unifier le parti derrière une candidature de Barack Obama, de créer une véritable division après la division superficielle actuelle entre les deux rivaux.

 Celle qui faisait reposer son avance sur le soutien des super délégués voit le sol se dérober sous ses pieds en cette fin de semaine. George McGovern, supporter invétéré de sa candidature, ancien sénateur du Dakota du Sud et candidat face à Nixon en 1972 a décidé de lui retirer son soutien, et appelle desormais la sénatrice de New York à se retirer en faveur de Barack Obama. Deux autres super délégués ont ainsi changé leur vote, et plusieurs ont officialisé leur soutien à Obama. Ce n'est plus qu'une question d'heures pour qu'il la devance en termes de super délégués. Une grande avance du sénateur pourrait virtuellement mettre fin à la course.

David Bonior, ancien directeur de campagne de John Edwards, a aussi declaré qu'il soutenait désormais Barack Obama. John Edwards en personne, sans prendre parti, a noté qu'une victoire d'Hillary Clinton etait mathématiquement impossible.

  Les démocrates blancs ayant voté Clinton préféreraient voter républicain plutôt que démocrate simplement car il est noir ? c'est ce qu'elle semble sous-entendre. Le principal argument contre cette position est que les militants encartés démocrates suivront le ticket quel qu'il soit. Ceux qui pencheraient en faveur de McCain plutot que Obama sont les plus conservateurs. La forte participation de républicains qui viennent volontairement perturber les résultats pourrait aussi fausser le jeu dans les differents sondages. Après tout, Barack Obama choisira, s'il est nommé candidat, un vice-président qui lui permettra de combler ce manque. La question est donc faussée, les réponses incertaines. D'autant plus qu'on ne peut pas dire que des états comme le Wisconsin, qu'il a remporté, sont des états noirs...

  Une seconde question se pose : quel sera le poids de la primaire de la Virginie de l'Ouest ? Cet état généralement conservateur, avec une population âgée, ne permettra pas, quelle que soit l'importance de la victoire d'Hillary Clinton, de combler un retard en nombre de délégués, à moins de changer les règles et de décider que ce n'est pas le candidat qui a le plus de délégués qui est investi. Faire revoter le Michigan et la Floride ne changerait rien non plus aux calculs.

 

So, the winner is... ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page