Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

Conférence par Édouard Bouyé, directeur des Archives départementales du Cantal.

Deux lieux, une même conférence.

- Vendredi 28 mars, 20 h 15, Paris, Lycée Henri-IV (23, rue Clovis 75005), organisée par la Veillée d’Auvergne (Etudiants : 5 € ; adhérents : 12 € ; visiteurs : 14 €). Renseignements et réservation obligatoire au 01 46 61 16 25. La conférence sera précédée d’une covisade en langue d’oc à 19 h, et suivie d’un vin d’honneur. Se munir d’une carte d’identité.

- Jeudi 10 avril, 18 h 30, Clermont-Ferrand, Bibliothèque communautaire et interuniversitaire, Section Patrimoine (17, rue Bardoux). Entrée libre.

Résumé :
Il y a cent ans, Joseph Canteloube commençait à collecter les chants traditionnels de l’Auvergne et du nord du Quercy ; plus tard, il les harmonisa, étendit sa collecte à toute la France et publia plusieurs recueils, ce qui permit de transmettre ce patrimoine immatériel, auquel les deux guerres mondiales et l’exode rural donnèrent des coups qui auraient pu être fatals. Ces chants sont désormais interprétés par les plus grandes chanteuses du monde.
En 2006, la famille Canteloube a confié aux Archives départementales du Cantal les archives du musicien : partitions, correspondance, photographies, enregistrements (désormais numérisés).
La conférence sera l’occasion de présenter pour la première fois au public une partie de ce fonds (en cours de classement), grâce à une projection, tout en donnant un aperçu des collections sonores des Archives du Cantal.
La figure et l’oeuvre de Joseph Canteloube, le Béla Bartók des montagnes d’Auvergne, mort il y a un peu plus de cinquante ans, sont ainsi mieux connus. Ces archives écrites, iconographiques et sonores permettent de rendre compte de la place éminente du musicien dans la vie artistique et intellectuelle du XXe siècle.
La conférence sera faite par Édouard Bouyé, directeur des Archives départementales du Cantal.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article