Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TGV :pétition l'Auvergne et le Massif Central ont droit à la grande vitesse

par christian guittard 8 Mars 2008, 14:16 information

pour signer la pétition : www.auvergne.org/petition/index.php

L’accès à des modes de transports efficaces, rapides et respectueux de l’environnement est une des conditions essentielles de la croissance et du développement.

Aujourd’hui, ce formidable lien au monde qu’est le TGV permet de franchir les obstacles de la distance tout en étant une solution d’avenir face à l’épuisement des énergies fossiles et pour préparer la sortie du tout-routier.

En France et en Europe, de nombreux projets de TGV à l’horizon 2015-2020 sont en discussion. Pour certains, les travaux sont déjà en cours. Dans ce maillage, le Massif Central semble oublié, tenu à l’écart. Bientôt, si rien ne change, les 4 millions d’habitants du centre de la France seront les seuls à ne pas être desservis par la grande vitesse, avec les perspectives de décrochage économique que cela comporte.

Or, les solutions pour l’attractivité et le dynamisme de nos territoires sont à portée de main !

En ce qui concerne les relations nord-sud, le TGV Lyon – Paris sera bientôt saturé et tout le monde convient qu’il est urgent d’explorer des scénarios alternatifs à la vallée du Rhône.

Face à cet étranglement certain, un nouveau TGV Paris-Lyon irriguant le centre de la France contribuera à rapprocher Clermont et le Massif Central de Paris.

En parallèle, il ne peut plus y avoir deux poids, deux mesures, avec d’un côté, l’ensemble du territoire qui serait bien connecté à la capitale ; et de l’autre,  un parcours du combattant pour rejoindre, en train, des villes proches.

Le désenclavement à l’ouest et à l’est est donc complémentaire aux liaisons nord-sud.

TRANSLINE, la première ligne TGV reliant l’arc atlantique à Lyon en passant par Poitiers, Limoges et Clermont-Ferrand répond à cette exigence.

Demain, des TGV circuleront depuis Bordeaux vers l’Espagne et depuis Lyon vers l’Italie, l’Allemagne, et au delà. Avec TRANSLINE, une opportunité unique de relier les ports de l’arc atlantique aux régions de l’est de la France et de l’Europe est donc ouverte !

La fatalité n’existe pas. Le désenclavement et la mobilité sont un droit pour tous.

C’est pourquoi, parce que la question du TGV n’est plus seulement une question de transport, parce que l’aménagement du territoire national et européen doit être pensé de manière équilibrée et solidaire, parce que c’est une question de dignité et d’égalité des droits,

Nous signons ce manifeste pour soutenir et obtenir des pouvoirs publics nationaux et européens un plan d’aménagement d’ampleur du Massif avec la réalisation des lignes TGV « TRANSLINE » et « Paris – Orléans – Bourges – Nevers –  Lyon, contribuant à rapprocher Clermont-Ferrand et le Massif Central de Paris.

commentaires

Haut de page