Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fin de mission pour S Riveron directrice de la PJJ

par christian guittard 1 Février 2008, 11:58 information

DSCN7024mod.JPG

Une brassée de compliments

 

Vendredi 25, la salle des pas perdus du Tribunal d'Aurillac s'est remplie vers 16 h 30 pour saluer le départ du Cantal de Sylvie Riveron, Directrice départementale de Protrection Judiciaire de la Jeunesse vers de nouveaux horizons.

Les orateurs se sont succédés un long moment pour retracer le parcours Cantalien « enthousiaste à la limite du survoltage » de Sylvie Riveron.

Le Président du tribunal A Vanzo a loué sa « constante bonne humeur. »

Virginie Dufayet, substitut du Procureur, lui souhaité bonne chance dans ses nouvelles aventures. Elle lui indiqué que perdant les spécialités Cantaliennes elle allait en retrouver dans la Meuse son département de destination avec les dragées de Verdun et les madeleines de Commercy.

Elle n'a pas manqué de souligner la « philosophie humaniste » qui l'avait animée durant son travail.

Le Dr Marc Courtial, Psychiatre avait lui concocté un compliment basé sur une histoire. Il a fait parler un usager imaginaire de la PJJ nommé Hervé.

Ce dernier se disait grand spécialiste, voleur des sacs à main de femme du troisième age. Une de ses connaissance l'avait envoyé à la PJJ pour qu'il puisse sortir de son mauvais pas.

Hervé faisait une courte mais sympathique description de sa rencontre avec S Riveron «  T'aurai vu la meuf canon, mais quand elle cause pour en placer une il faut faire fort »

Hervé, bien informé s'est exclamé «  la rue c'est fini pour moi, elle est super cette meuf , je tente l'insertion »

Marc Courtial, voulait certainement dire que le travail de Sylvie Riveron avait été particulièrement positif pour les jeunes en difficulté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page