Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Haras national d’Aurillac

par christian guittard 24 Janvier 2008, 13:01 information

DSCN6988.JPGPrésentation des EtaDSCN7008.JPGlons Nationaux 2008

 

De nombreux éleveurs et amateurs étaient présents samedi 19 au Haras national d’Aurillac pour assister le matin à la présentation des étalons de trait et l'après midi à ceux de sang. Il y a eu près de 70 chevaux présentés dans la journée.

Les étalons de trait représentaient plusieurs origines : Ardennais, Bretons, Comtois et Percherons.

Pour un trait Breton on pouvait découvrir qu'il était du type postier avec de bons tissus et des aplombs rectilignes qui lui conféraient de l'activité dans ses déplacements et qu'il produisait des poulains énergiques et élégants.

Les spécialistes présents comprenaient parfaitement ce côté technique du langage équin.

Les étalons de sang avaient des origines aussi différentes : trotteur Français, pur sang, Anglo Arabe orientation course, Anglo Arabe orientation sport et selle Français

Le haras d’Aurillac s’est adapté aux nouvelles techniques de reproduction, en particulier l’insémination artificielle et le diagnostic de gestation par échographie, développant une activité de centre de production de semence pour une grande partie du département du Cantal pendant la saison de monte.

Toute l’année, il sert également de cadre à l’organisation de manifestations hippiques grâce à la qualité et la fonctionnalité de ses installations pour la pratique de l’équitation.

C'est en 1665, que Colbert retient Aurillac pour y accueillir un haras royal.

Depuis Il a été transféré à Tronquières en 1983 dans un domaine de 22 hectares à proximité de l’hippodrome (l’un des plus anciens hippodromes français, datant de 1821) et de l’Ecole départementale d’Equitation , constituant ainsi un pôle hippique exceptionnel au service de la filière cheval.

commentaires

Haut de page