Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artisanat créateur d'avenir

par christian guittard 30 Novembre 2007, 08:35 information

DSCN6732.JPG
















« L'artisanat, créateur d'avenir »

La sixième semaine nationale de la création reprise d'entreprise artisanale s'est déroulée du 22 au 28 novembre 2007. A cette occasion, les chambres de métiers et de l'artisanat souhaitaient attirer l'attention sur les nombreuses opportunités offertes actuellement dans tous les secteurs de l'artisanat et répondre aux futurs créateurs ou repreneurs d'entreprise artisanale sur les questions concrètes qui se posent pour matérialiser leur projet. De nombreuses passerelles sont actuellement créées avec les étudiants en IUT ou en DEUG.

Avec 510 activités, 920 000 entreprises et 3 millions d'actifs, le secteur de l'artisanat connaît une dynamique que les Chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) soutiennent par leur savoir-faire. Le suivi des CMA des porteurs de projet comporte à la fois un travail en amont par la prise en charge des formalités, le conseil et la formation et un travail en aval par l'accompagnement sur plusieurs mois de la nouvelle entreprise.

Les CMA ont délivré deux messages essentiels pendant cette semaine :

• l'accompagnement du créateur ou du repreneur est primordial pour la pérennité de l'entreprise ;

• il y a de nombreuses opportunités de reprises d'entreprises artisanales Cantaliennes.

Cette semaine s'est adressée à tous les salariés du secteur de l'artisanat mais aussi aux salariés d'autres secteurs, aux jeunes et aux demandeurs d'emploi.

Le lancement à Aurillac a eu lieu à la boucherie charcuterie Julien Bastide, 24 avenue de la République.

Pour cette occasion l'ancien propriétaire était présent : Robert Fabre. Il a oeuvré pendant 44 ans après avoir pris la suite de son père installé en 1926.

Toujours sur le pont il participe encore à l'achat des bêtes sur pied avec son successeur. Il est incollable sur la qualité du veau élevé sous la mère ou sur l'origine de la viande de boeuf issue d'un croisement Charolais/Salers.

Julien Bastide aidé par sa fille, souhaite par son investissement journalier satisfaire la nombreuse clientèle qui fréquente son établissement.

Ce bel exemple de reprise d'entreprise a reçu le soutien des techniciens de la Chambre des métiers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page