Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par christian guittard

 

DSCN6676.JPG


Secours Catholique Cantal

En 2006, le Secours Catholique a répondu a environ 1 800 sollicitations soit environ 5 400 personnes en répartissant 34 891 € d'aides financières.

« Ce chiffre est relativement stable sur notre département depuis 5 ans suite à la mise en place d'une politique en 3 Axes » affirment les dirigeants Aurillacois.

1.Promouvoir dans un réseau ouvert à tous, la place et la parole des pauvres par des actes créateurs de dignité, de solidarité et de partage.

2. Agir pour la transformation sociale et la justice à partir de l'échange avec les pauvres, par la réalisation de projets et l'action institutionnelle, au plan local national et, au sein du réseau Caritas.

3. Vivre, par l'action et la parole des pauvres.

La politique des aides se décline ainsi:

Une commission des aides, sollicitée essentiellement par les travailleurs sociaux sur présentation d'un dossier, s'assure que tous les organismes d'état sont bien sollicités avant que ne soit accordée une aide (il s'agit de renforcer les solidarités en agissant ensemble sur le long terme).

La délivrance de chèques alimentaires de façon ponctuelle et en dépannage d'urgence, afin de préserver le choix et l'autonomie de la personne.

Un suivi de la personne, quand cela est souhaité et possible, après l'intervention d'urgence.

La mise en oeuvre de projets individuels et collectifs visant à améliorer les conditions de vie des personnes soit sous forme d'ateliers conviviaux où l'on peut échanger sur ses difficultés en toute amitié et s'échanger des astuces soit par un accompagnement individuel par un ou deux bénévoles.

Comme chaque année le Secours Catholique lance sa collecte nationale le dimanche 18 novembre.

L'aide alimentaire reste toujours la première des aides distribuées, mais de plus en plus les personnes en difficulté sont en demande de lieux de convivialité.

Pour cela des ateliers spécifiques ont été créés ( cuisine, couture, peinture, danse, jardin), ils répondent aussi à la demande des bénévoles qui s'engagent.

Le bénévolat pour la bénévolat se fait rare, mais il y a une augmentation du bénévolat ciblé. De nombreuses personnes sont prêtes à aider sur des sujets précis et leur nombre est en augmentation selon les dirigeants du Secours Catholique.

Le Secours Catholique prend contact avec d'autres associations caritatives pour que les actions isolées jusqu'alors puissent être menées en commun.

De l'utopie créatrice naîtra peut être l'inter-association de la générosité.

 

Profil de la personne aidée dans le département du Cantal :

26 % sont des couples avec un enfant

32 % sont des familles mono parentales

65 % des personnes ont entre 25 et 49 ans

habitent en zone urbaine dont 44 % en location privée

40 % vivent de transferts sociaux uniquement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article