Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Législatives : 2 ème circonscription du Cantal, les brèves d'internet

par christian guittard 9 Juin 2017, 09:08

Législatives : 2 ème circonscription du Cantal, les brèves d'internet

 Réflexion d'internauteje me pose la question "Le maire de Saint-Flour serait donc devenu membre du MoDem ?"  Alors que certain candidat arrête de propager, par MODEM interposé, des rumeurs qui vont revenir en boomerang !  Alors là, M le président du MODEM, quelle belle langue de bois !  

Réflexion d'internaute Le match à suivre se jouera entre le maire de Saint-Flour, girouette un temps inéligible pour non respect de la loi en matière de frais de campagne, et Patricia Rochès, jeune mairesse de Coren, investie puis désinvestie par la République en marche.

Analyse des   http://amis-testu.123siteweb.fr/

Le feuilleton mérite un peu de clarification. Patricia Rochès, centriste, répond à l’appel de candidatures lancé par En Marche. Elle remplit tous les critères : renouvellement, jeunesse, probité, parité. Logiquement la commission indépendante d’investiture l’investit. Le maire de Saint-Flour, dit Saint-Pierre de Saint-Flour, entend des voix : son frère ennemi Marleix ne se présente pas. Sitôt ouï sitôt compris : y a une place à prendre, Bony ne fait pas la maille. Conséquence, il faut se présenter… mais si Patricia Rochès porte le maillot Macron, elle sera difficile à battre. Bayrou n’est pas content de la première liste des marcheurs investis, son compère local Tatischeff non plus.   Mézard ne verrait pas d’un mauvais œil le retour du maire de Saint-Flour au Parlement. Les expert en embrouilles entrent dans la danse : Le maire de Saint-Flour, pseudo marcheur mais non investi, n’aura plus de marcheuse investie contre lui. Patricia Rochès vient, une fois de plus, d’en prendre plein la tête de la part de ceux qui la courtisaient pour en faire une suppléante ! Elle est pas belle la vie des machos Cantaliens ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page