Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 éme circo du Cantal : règlement de compte à OK Corral

par christian guittard 8 Juin 2017, 12:32

2 éme circo du Cantal : règlement de compte à OK Corral

Un article intéressant sur le parcours du maire de Saint-Flour rédigé par l'ancienne maire de Valuejols:

"Une petite histoire qui devrait en faire réfléchir plus d'un ! En 1988 je rencontre un jeune architecte (34 ans), très dynamique et intéressé par un partenariat Ecole-Entreprise, sur le thème du Patrimoine. Pendant quatre ans, nous avons organisé de concert un concours "patrimoine et innovation" auquel ont fini par participer les collèges du territoire. Superbe collaboration et de grands moments avec les élèves. Ce jeune homme a commencé à me parler politique. Il venait d'adhérer au PR et me "tannait" pour que j'adhère. Il m'a traînée à une réunion publique (ma première et une des rares auxquelles j'ai participé). Début des années 90, il espérait que VGE lui propose une place dans sa liste aux Régionales, à la place du Maire de Saint Flour de l'époque. Déception ! VGE l'avait trouvé trop jeune et inexpérimenté en politique sans doute. Alors il envisage de se présenter aux cantonales. Il hésitait : "qu'en pensez-vous Christiane ?" Notre concours a été pour lui l'occasion de faire un discours dans le cinéma de Chaudes Aigues, devant le Recteur, le Président du Conseil Général, le Sous Préfet ... et autres personnalités locales. "Alors comment j'étais, cela allait, j'étais bien" ... Il se présente donc aux cantonales,me demandant quelques photos de notre partenariat pour ses documents de campagne. Il a été élu au premier tour à 38 ans, balayant le conseiller général sortant qui occupait le siège depuis des lustres. Normal, place aux jeunes. C'était le renouveau pour le conseil général. Et il n'était pas le seul ! Il y a eu bientôt au Conseil Général, un groupe "quadra". Ils faisaient parler d'eux et piaffaient d'impatience. Ce sont eux qui n'ont pas voté le budget (1998), poussant le Président Roger BESSE dehors. Et un autre a été élu président. Notre ancien architecte, jeune conseiller général, se présente aux Sénatoriales en 1998. Il est élu à 44 ans, un des plus jeunes sénateurs de l'époque ! Le renouveau toujours ! Et c'est très bien. Quatre mandats de maire (+ deux ans au début après la mise en tutelle de la ville). Trois mandats de conseiller général, mandat abandonné pour cumul (maire, conseiller général et sénateur). Trois mandats de sénateur, dont le dernier avorté pour rejet des comptes de campagne ... c'est un métier de vingt quatre ans ! Ce jeune architecte plein d'ambition et c'est très bien, devrait se souvenir de cette période car il en a poussé quelques uns vers la sortie pour renouveler la classe politique cantalienne ! Alors ce sera peut-être son tour bientôt, les électeurs décideront. Il ne faut jamais se croire indispensable, comme disait ma grand mère :"les cimetières sont pleins de gens indispensables". Il faut savoir laisser la main tant qu'il en est encore temps".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page